Consommation d’alcool des personnes aînées au Québec (collection)

Blogue

Bulletin CQDT Express

Abonnez-vous à notre bulletin ! Entrez votre adresse courriel pour vous abonner au CQDT Express.

réseaux sociaux

L’Institut national de santé publique du Québec (INSPQ) vient de publier plusieurs documents dans une nouvelle collection portant sur la consommation d’alcool des personnes aînées au Québec. Trois documents sont présentement disponibles dans cette collection.

Mesures de prévention: la consommation d’alcool chez les personnes aînées au Québec

Source: INSPQ

[Ce feuillet] fait une recension des écrits des mesures de prévention des problèmes de santé liés à la consommation à risque d’alcool, et ce, spécifiquement chez les personnes aînées.

Messages clés:

Les mesures de prévention pour diminuer les risques associés à la consommation d’alcool ont été peu étudiées chez les personnes de 65 ans et plus.

Une approche reconnue efficace pour la population générale consiste à questionner les personnes sur leur consommation d’alcool, à offrir des interventions brèves aux buveurs à risque et à orienter les personnes qui ont des problèmes de consommation vers des services spécialisés.

Malgré l’insuffisance d’études chez les personnes âgées, l’importance de l’alcool comme facteur de risque milite en faveur de ce type d’intervention de prévention dans ce groupe d’âge comme dans les autres.

Limites de consommation d’alcool à faible risque recommandées: la consommation d’alcool chez les personnes aînées au Québec

Source: INSPQ

[Ce feuillet] porte sur les limites de consommation d’alcool à faible risque répertoriées dans le monde et sur la prise en considération des risques de la consommation d’alcool avec l’avancée en âge.

Messages clés:

Les personnes aînées sont plus à risque de problèmes de santé associés à la consommation d’alcool à cause des changements physiologiques liés à l’âge et de la vulnérabilité plus grande aux effets toxiques de l’alcool et à ses conséquences.

Peu de pays ont des recommandations spécifiques pour les personnes aînées. Toutefois, la Coalition canadienne pour la santé mentale des personnes âgées propose de limiter la consommation d’alcool à un verre par jour pour les femmes, deux pour les hommes, et à un maximum de cinq par semaine pour les femmes et de sept pour les hommes.

Ces recommandations méritent d’être examinées par les parties prenantes concernées telles que les professionnels de la santé et des services sociaux et les organisations représentant les personnes aînées.

Portrait statistique: la consommation d’alcool chez les personnes aînées au Québec

Source: INSPQ

[Ce feuillet] dresse un portrait statistique des habitudes de consommation d’alcool des personnes âgées de 65 ans et plus.

Messages clés:

La consommation d’alcool fait partie du mode de vie des Québécois et ce, même en vieillissant. En effet, environ 75 % des personnes de 65 ans et plus consomment de l’alcool. Cette proportion est de 67 % chez les personnes de 75 ans et plus.

Plus de 20 % des consommateurs d’alcool de 65 ans et plus dépassent au moins une des limites de consommation d’alcool à faible risque recommandées pour la population adulte. Le tiers (33 %) dépasse une des limites de consommation d’alcool à faible risque pour les personnes aînées proposées par la Coalition canadienne pour la santé mentale des personnes âgées.

Ces données justifient la mise en place de mesures de prévention à l’intention des personnes aînées (voir feuillet 3).

Ecrire un commentaire

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong> 

requis

Bulletin CQDT Express

Abonnez-vous à notre bulletin ! Entrez votre adresse courriel pour vous abonner au CQDT Express.